Les allumés du cerveau

Les allumés du cerveau c'est 100% delire et détente avec 200 % de rock punk ska et reggae
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Qu'est ce que le rock Progressif ?

Aller en bas 
AuteurMessage
punkies
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 238
Age : 30
Localisation : clermont (60)
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Qu'est ce que le rock Progressif ?   Ven 26 Jan - 12:07

Le rock progressif est un style de rock particulièrement élaboré tant au niveau de la technique instrumentale que de la composition, riche rythmiquement et mélodiquement.

S'inspirant souvent de styles musicaux très anciens et élaborés tels que la musique classique, le jazz ou certaines musiques ethniques, les artistes progressifs cherchent à créer une musique libre, en dehors des carcans habituels du rock (rythme binaire, morceaux courts...), l'objectif étant de faire progresser la musique dans son ensemble. Leur approche est donc assez similaire à celle de nombreux musiciens de jazz, notamment dans les mouvements be-bop et free jazz. C'est en tous cas ce que revendiquent les artistes progressifs, car cela n'est pas toujours vrai : une grande partie du Rock Progressif, notamment actuel, ne fait plus que ressasser des clichés qui furent des innovations en leur temps, et impressionnent davantage par leur virtuosité instrumentale que par la contribution de leurs compositions au mouvement. Cette tendance, qui fut en partie à l'origine du rejet du mouvement par les punks à la fin des années 1970, est loin d'avoir disparu aujourd'hui, même si certains groupes comme King Crimson continuent à faire honneur au terme progressif.

Un des traits marquants du rock progressif est la durée des morceaux, qui atteignent fréquemment les vingt minutes, voire durent tout le long d'un support audio.

À la fin des années 1960, les Moody Blues, Pink Floyd, Frank Zappa avec The Mothers Of Invention et King Crimson furent les précurseurs de ce style, qui fut popularisé dans les années 1970 par des groupes comme Yes et Genesis ou King Crimson. Dans un genre plus proche de la musique psychédélique, ou planante, on peut citer Gong, Soft Machine, et un grand nombre de groupes auxquels on se réfère sous le nom d'École de Canterbury. Bien qu'il soit totalement inclassable, le groupe français Magma, fondé en 1969 et toujours en activité, est souvent cité comme étant une référence du rock progressif. Également inclassable, une partie de l'œuvre d'Alan Stivell peut être rattachée au rock symphonique, notamment sa Symphonie celtique (1979).


Le groupe de rock progressif Yes en 1977Le genre fut « ressuscité » dans les années 1980 par des groupes comme Marillion, plus près de la musique pop que le rock progressif de la fin des années 1970 dont les excès (notamment ceux de Emerson, Lake & Palmer) l'avaient transformé en souffre-douleur du mouvement punk qui s'y opposait. Dans les années 1990, des groupes comme Dream Theater ou Shadow Gallery popularisèrent la tendance dure du mouvement en y intégrant du hard rock, donnant naissance au métal progressif ébauché dès les années 1970 par des groupes comme Rush ou dans les années 1980 Queensryche. Une autre tendance plus radicale, proche des courants avant-gardistes, est parfois nommée rock in opposition.

Des groupes s'inspirant du rock progressif des années 1970 sont toujours actifs aujourd'hui, tels The Flower Kings et Spock's Beard.

Le terme neo-prog désignait originellement les groupes progressifs des années 1980. Aujourd'hui, ce terme est souvent utilisé pour qualifier du rock progressif aux tendances pop. Enfin, il faut souligner l'importance du groupe anglais Radiohead, qui, même s'il ne se revendique pas comme progressif, a suffisamment apporté à la musique moderne, à travers notamment ses trois derniers albums, pour avoir sa place sur cette page. Sa manière d'allier électronique et rock dans des compositions audacieuses, complexes et innovantes en fait un groupe tout à fait unique dans le paysage rock actuel, qui pose les bases d'un genre progressif sans aucune allusion directe au passé du mouvement.

D'autres artistes ayant contribué à la création de nouveaux mouvements ou techniques musicales peuvent en outre être considérés comme faisant partie du mouvement progressif dans le rock, même si leurs compositions sont plus éloignées de celles des "grands" du mouvement. C'est par exemple le cas de John Cale, grand expérimentateur musical, mais aussi de David Bowie, qui fut à l'origine de nombreux genres musicaux novateurs. On citera par exemple des albums tels qu'Aladdin Sane (et ses envolées de piano fou), mais aussi sa "trilogie berlinoise" réalisée avec Brian Eno : Low, Lodger et Heroes.

Wikipédia

_________________


La vie c'est comme le Rock, sa pogote
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plug.in.baby.cowblog.fr
 
Qu'est ce que le rock Progressif ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Rock) Le rock progressif des années 70
» [Rock Progressif] Playlist
» VOTER ANGE : Meilleur album rock progressif 2012
» [Rock Progressif] Playlist
» groupe rock/metal cherche batteur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les allumés du cerveau :: Musique :: Rock progressif-
Sauter vers: